GEOGRAPHIE

Le département du Jura se trouve à l’Est de la France en Région Franche-Comté. Ses voisins sont : à l’Est la Suisse, au Nord le Doubs et la Côte d’or, à l’Ouest la Saône-et- Loire, au Sud l’Ain. Son vignoble se déroule dans un axe nord/ sud, légèrement « croissanté », sur une centaine de kilomètres de Salins-les-Bains à Saint-Amour.

Cette bande de terre est appelée « Revermont » ou « Bon Pays ». Elle est délimitée à l’est par le premier plateau calcaire du massif jurassien à l’ouest par la plaine. La RN 83 Besançon/Lyon vous servira de guide.

HISTOIRE

Le vignoble du Jura est l’un des plus vieux de France. Les travaux des archéologues ont établi que la présence de la vigne remonte au moins à 5 000 ans. Déjà au 6ème siècle avant Jésus-Christ les Phocéens qui, de Marseille, avaient remonté la Saône, remportaient des vins de Séquanie (ancien nom de la Franche-Comté).

Le premier personnage à parler des vins du Jura fut le consul romain Pline le Jeune (62-144 après J.C.). Remarquables travailleurs de la terre, c’est d’ailleurs sous l’impulsion des romains que le vignoble prendra son essor. Un essor qui ne devait ensuite jamais se démentir. Arbois, Château-Chalon, l’Etoile, les trois perles viticoles jurassiennes seront citées pour leurs qualités dès le premier millénaire. C’est le roi Philippe le Bel qui introduira ces vins à la cour de France. Il sera le préféré d’Henri IV comme de François 1er. Cette passion l’amènera à couvrir de ceps jurassiens le château de Fontainebleau. Les poètes Rabelais, Rousseau, et plus près de nous Vian et Brel boiront ou chanteront les Jura.

Ce vignoble portera aussi en son sein des personnages de premier ordre comme Alexis Millardet (inventeur de la bouteille bordelaise) et l’inégalable Pasteur (père de l’oenologie). Le vignoble du Jura atteindra son apogée à la fin du 19ème siècle avec 20 000 hectares. Le phylloxéra, les guerres, les conjonctures difficiles l’affecteront beaucoup. Abdiquer ?… C’était mal connaître le caractère des vignerons, égal aux vins du cru. C’est avec beaucoup de courage qu’ils ont redonné à la vigne la place au firmament qui est la sienne.